Département d’outre mer français des Antilles, dans la mer des Caraïbes, l’archipel guadeloupéen se sépare en deux : d’un côté Basse Terre, sauvage et montagneuse, avec sa forêt tropicale, ses cascades, ses rivières, ses plages volcaniques et des champs de canne à sucre ; de l’autre côté Grande Terre qui doit sa renommée à ses magnifiques plages de sable fin, à la beauté paisible de ses lagons turquoises, mais aussi à ses spots prisés par les surfeurs…

L’ile « aux belles eaux » possède plus de 50 plages dont certaines font partie des plus belles du monde, des dizaines de kilomètres de falaises, environ 70 cascades et rivières, plus de 100 km de sentiers de balade dans la forêt tropicale, et beaucoup d’autres lieux à découvrir.

 

Situation géographique des Villas Créoles

A faire, à voir…

Dans les environs...

    - La Marina de Saint-François à 1,5 km,

    - Plage à 70m,

    - Restaurants à 500 m…

    - Golf international et aérodrome à 1 km,

    - Office de tourisme à 1,5 km,

    - Le Casino (tables de jeux et machines à sous) et une discothèque à 2 km…

En centre ville de Saint François et sur la Marina...

Nombreux commerces : primeurs, supermarchés, pharmacies, boucheries, boulangeries, banques, boutiques, beauté, spa….

Marchés :
– Marché local tous les matins, sur la Place du Marché,
– Marché nocturne le mardi soir à partir 17h,
– Marché de poissons au port de pêche…

Excursions :
– Vers les îles : Marie Galante – Les Saintes – La Désirade – Petite Terre
– Randonnées – quad – buggy – 4×4
Contactez notre partenaire EXCURSION GUADELOUPE – www.excursionguadeloupe.fr – 06 90 74 80 57

Activités nautiques : voile, kite surf, jet ski, paddle, pêche aux gros, plongées, location de bateau….
Contactez notre partenaire EXCURSION GUADELOUPE – www.excursionguadeloupe.fr – 06 90 74 80 57

Autres activités : équitation – Golf – baptême de l’air – ULM – Aile delta – vélo – quad…

A voir absolument...

LES SAINTES (au départ de Saint François)
La perle des Caraïbes est sans le moindre doute l’un des plus beaux sites du monde entier ! Les eaux, les paysages, les fonds marins, les reliefs semi-montagneux…. Tout n’est que plaisir pour les yeux. Ne manquez pas de vous laisser surprendre par l’aspect « décor de cinéma » de la ville de Terre-de-Haut, faites le tour des côtes du Pain-de-Sucre pour en découvrir la faune et la flore, et offrez-vous une balade au Fort Napoléon pour vous imprégner d’une vue d’ensemble de la baie et y rencontrer des iguanes (rassurez-vous ils sont plutôt sympas).
Les bons marcheurs, enfin, ne manqueront pas la balade du Chameau, 309 mètres d’altitude, avec à la clef ce qui est certainement le plus beau panorama sur l’île.

 

PETITE TERRE
Deux petites îles inhabitées, situées au sud de la Désirade et classées en réserve naturelle. Petite paradis avec son lagon aux eaux cristallines, sa plage de sable blanc ombragée de cocotiers. Vous y verrez son animal fétiche : l’iguane et découvrirez ses fonds marins avec de nombreux poissons tropicaux, tels que le chirurgien, le colas, le poisson ange….. vous pourrez également voir des raies, des requins citron, des crabes, des oursins et également des tortues.
Plusieurs possibilités pour s’y rendre au départ de Saint-François : catamaran, voilier, bateau rapide.

Contactez notre partenaire EXCURSION GUADELOUPE – www.excursionguadeloupe.fr – 06 90 74 80 57

 

LA CASCADE AUX ECREVISSES
Sur la route de la Traversée : La cascade aux Ecrevisses est la plus visitée car la plus facile d’accès, un parking vous permettra de vous garer pour vous poser à cet endroit agréable, où il fait bon passer quelques instants pour profiter de la fraicheur.
A peine 1O minutes de marche pour arriver à la cascade, via un agréable chemin aménagé. On arrive sur une petite plate-forme d’où l’on peut voir la cascade sans se mouiller. Si le coeur vous en dit, vous pouvez même vous baigner… On peut aussi descendre de la plate-forme, enjamber les cailloux (glissants), pour se retrouver au bord de la rivière dans laquelle se jette la cascade.

 

LE CARNAVAL
Cette manifestation est la concrétisation et l’aboutissement de toute une année de préparation au sein d’associations très actives qui transcendent les clivages sociaux et raciaux. Cependant le défilé est encadré et discipliné. Il débute et finit à heure fixe. Les bals publics restent rares, hormis le soir de clôture de la manifestation. Le carnaval commence le dimanche suivant l’épiphanie. Les fins de semaine, sont l’occasion de zouks, tours d’essai durant lesquels le carnaval des écoles rencontres un vif succès. Et la fête bat réellement son plein lors des quatre jours gras.

LA SOUFRIERE
La Soufrière est le cœur brûlant de la Guadeloupe. La « Vielle dame » tire son nom des fumerolles sulfureuses qui s’en échappent, rappelant à chaque instant qu’il s’agit d’un volcan en réelle activité, entouré de ses petites sœurs tout aussi turbulentes : l’Echelle, la Citerne, Carmichaël, etc… La Soufrière est aussi un immense réservoir d’eau, dont les pentes reçoivent de 10 à 14 m de précipitations par an. Si elle inspire la crainte, la montagne fascine aussi par la majesté de sa silhouette et par la beauté de ses paysages.

ENTRE MER ET MANGROVE
Balade authentique, véritable havre de paix. Vous serez séduit par cette pleine nature et ce sentier ombragé.
Vous y découvrirez une végétation rustique, arbres caractéristiques.
Vous pourrez observer des oiseaux (pic bœuf…), ainsi que les crabes qui adorent ce lieu.
Et vous pourrez vous baigner sur des plages désertiques tout au long du littoral.
Parcours sans difficulté, 2h30 aller/retour.
Nous vous conseillons de profiter de cet endroit à la journée. Prévoyez chaussures de marche, maillot de bain, pique-nique (table aménagée), vous y passerez d’excellents moments.
Nous vous communiquerons l’itinéraire lors de votre séjour.

LA RESERVE COUSTEAU
La réserve Cousteau est un espace marin anciennement protégé situé principalement sur la commune de Bouillante et en partie sur celle de Pointe-Noire sur la côte-sous-le-vent de l’île Basse-Terre en Guadeloupe. Sur environ 400 hectares autour des îlets Pigeon, face à la plage de Malendure, la zone permet de protéger les fonds marins et limiter la pêche. Les fonds marins autour des îlets Pigeon comprennent de nombreuses espèces de coraux, gorgones, cerveaux de Neptune, éponges, poissons tropicaux ainsi que des langoustes et des tortues marines. Durant les mois de janvier et février il est possible d’y entendre le chant de baleines à bosses qui font leur parade nuptiale plus au large.